La gamme mineure harmonique à la guitare

La gamme mineure harmonique est très utilisée dans de nombreux styles de musique. Avec ses sonorités à la fois orientale et néo-classique, on la retrouve enormément dans la musique classique, mais aussi dans le metal et la fusion. On la retrouvera plus discrète dans le rock.

Parmis les aficionados de cette gamme on retrouve notamment Yngwie J. Malmsteen ou encore Michael Romeo du groupe Symphony X

Elle n’est pas très éloignée de la gamme mineure naturelle dans sa construction. C’est pourquoi il est conseillé de se pencher sur la naturelle avant de s’y attaquer.
C’est chose faite ? Bien. Alors pour être plus précis, une seule note va changer : le 7ème degré. Celui ci sera élevé d’un demi-ton.

Concrètement avec une tonalité de La :

- Naturelle : La – Si – Do – Ré – Mi – Fa – Sol
– Harmonique : La – Si – Do – Ré – Mi – Fa – Sol#

Le 7ème degré se situe maintenant un demi-ton en dessous de la tonique. On parle alors de note « sensible ».
À partir de notre gamme de La mineure harmonique on peut en déduire les intervalles :

La          Si          Do          Ré          Mi          Fa          Sol#          La
–     1T        0,5T        1T          1T          0,5T      1,5T          0,5T

Notre gamme est mineure, nous avons bien 1,5 ton entre la tonique et la tierce.
Nous remarquons un deuxième point très important. En ayant augmenté d’un demi ton le 7ème degré, on se retrouve avec un écart de 1,5 ton entre les degrés VI et VII. C’est cet écart qui va donner cette couleur si particulière à la gamme.

Si nous utilisons ces intervalles sur une tonalité de Do :

Do – Ré – Mi♭ – Fa – Sol – La♭ – Si – Do

On remarquera que l’on peut obtenir notre gamme mineure harmonique en abaissant d’un demi ton les degrés III et VI de la gamme majeure.

Choisissez une tonalité pour voir les différentes positions et obtenir plus de détails

facebooktwittergoogle_plus